14 septembre 2007

Facebook ou le paradis du viral

Je ne vais pas vous faire l'affront de vous présenter Facebook qui est le social networking du moment. Je ne vais pas rentré dans les polémiques du phénomènes de mode ou de la protection de la vie privée (qui sont pourtant intéressante) mais je vais vous parler de son potentiel viral. En effet toutes les applications, groupes, causes, ... vous proposent d'inviter vos amis d'une façon ou d'une autre soit pour le challenger, soit pour augmenter son influence, soit pour lui faire partager une découverte soit pour lui demander de vous évaluer, etc... En plus comme lorsqu'on va sur facebook c'est pour perdre du temps et se divertir, on est décomplexé d'envoyer des messages pour des éléments qui n'aurai pas valu un mail en soi. Et même si vous ne vouliez pas ennuyez vos amis en leur envoyant vos trouvailles, vous le faîtes tout de même via le résumé d'activité de vos amis qui verront que vous avez rejoint tel groupe et ajouté telle application... Pour l'instant ce potentiel viral n'est pas encore que très peu exploité à but publicitaire mais cela arrive... Le premier exemple est l'histoire d'un appareil photo présumé perdu d'une belle blonde et dont la recherche avait mobilisé des dizaines de milliers de facebookers (dans un groupe) s'est révélé n'être qu'une pub pour un site X. Le second exemple est le jeu de Shifumi de Redbull (Roshambull) qui compte déjà plus de 300 000 joueurs... Que pensez vous de Facebook? Les marques vont elles s'en emparer?

EDIT: La fonctionnalité des "groupes" dans Facebook est également un bon moyen de communication. Ainsi, le groupe "Apple Students", en plus de proposer des promotions sur les produits Apple aux étudiants, est une base de contacts de plus de 400,000 internautes intéressés par la marque à la pomme. (Raph)
sources: Viral friday

Libellés : ,

3 Comments:

Blogger Marlene said...

Aaah FaceBook ! C'est chouette mais ca le serait encore plus si on avait une version Française lol

9:51 AM  
Blogger guillaume said...

Mouai, j'ai pas l'impression que la traduction de myspace ou youtube en Français aient beaucoup changé les choses concernant l'utilisation de ces 'blockbuster du web'. Facebook commence déjà à avoir denombreux utilisateurs francophone bien que le site soit en anglais...

10:13 AM  
Anonymous Chouette said...

Pas facile pour les marques de s'en emparer

1- Il faut qu'elles comprennent ce nouveau media
Voir a ce sujeu l'article de InsideFacebook ou le blogueur montre comment des acteurs comme NY times ou NBC s'y prennent mal
http://www.insidefacebook.com/2007/09/13/media-companies-dont-understand-facebook/

2- il faut qu'elles le veuillent
car Facebook c encore le western pour les marques, pas evident de vouloir plonger sa marque dans ce magma

3- il faut vouloir investir. Fini le temps ou il suffisait de publier une application pour qu'elle decolle. Desormais Facebook propose plus de 3000 applications alors pour sortir du lot, il faut investir et acheter de la pub

Chouette
http://sochouette.wordpress.com

10:31 AM  

Enregistrer un commentaire

Backlinks

Créer un lien

<< Home