19 juin 2006

Starzik dans le marché de la musique en ligne

Alors que depuis plusieurs années les internautes ont pris l'habitude de surconsommer de la musique sur leurs ordinateurs via le P2P gratuit, désormais, avec l'application de la loi DADVSI et la répression du téléchargement illégal, il y a un énorme marché de vente de musique en ligne (+ de 1 milliard de $ en 2005). D'ailleurs les grandes firmes multimédia ne s'y sont pas trompées et ont quasiment toutes leur plateforme : Au milieu de ce marché de requins existe une petite start-up française : Starzik, qui n'a ni lecteur MP3 ni répertoires musicaux, ni expertise e-commerce, ni réseau de distribution offline, ni de marque gage de qualité auprès des consommateurs. Leur seul avantage concurrentiel est le fait d'être indépendant. Ils jouent donc sur cet indépendance pour diffuser depuis leur première page des artistes non produits, comme décrit dans ce reportage M6.

NabaztagPar ailleurs Starzik propose à ses visiteurs d'envoyer une e-carte musicale à ses amis. Ainsi la diffusion virale de la plateforme est assurée. Enfin pour accroître le potentiel viral de cette opération, Starzic la réalise en partenariat avec les Nabaztags, les lapins les plus geek set les plus tendances du moment.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Backlinks

Créer un lien

<< Home